MUSIQUE 17- L'histoire du Vieux Black Joe Découvrir - Concert jazz
Le concert plonge le spectateur dans l'histoire du jazz, sur les traces d'un personnage imaginaire : le Vieux Black Joe.
Il invite plus largement à mobiliser le jeune public autour de la thématique de la traite négrière, par une entrée musicale.

Proposition en partenariat avec les Jeunesses Musicales de France, la Fondation pour la mémoire de l'esclavage et l'Education Nationale.
Modalités

Niveaux: CE2 CM1 CM2

Tarification: 1€ en REP+, REP et à aider / 4€ hors REP

Durée globale du projet : 1 heure

Période ou date: Jeudi 3 décembre ou vendredi 4 décembre 2020

Nombre de classe : 4

Ressources https://www.jmfrance.org/spectacles/l-histoire-du-vieux-black-joe

Critères spécifiques: L'inscription au concert engage la participation à une formation de 12h "De loin de près" Education Musicale.

Spécificité d'accueil: Accès aux personnes à mobilité réduite (merci de le préciser au moment de l'inscription).
Possible mise à disposition de gilets subpac sur demande (dispositif pensé à destination de personnes malentendantes, qui traduit la musique en vibrations).

Proposé par :
Pannonica
Camille - Rigolage

Chargée des actions culturelles et médiations

Tel. : 07 63 64 58 69

Email : action-culturelle@pannonica.com

http://www.pannonica.com/site/action-culturelle/
Réunion d'information enseignants
Quand

octobre - novembre 2020

Où?

Lieu à définir

Durée

1h (durée indicative)

Avec

Camille Rigolage
Françoise Jamin Prou et Anne Quelen (conseillères pédagogiques en éducation musicale)
Gabriel Boiveau (JM France)
Possible présence des artistes en visioconférence

Rencontre et échanges pour préparer au mieux à la venue au concert (entrées pédagogiques, déroulé, etc.).

Présentation du module de formation de 12h "De loin de près" Education Musicale:
- le mercredi 18 novembre après-midi, conférence
- le mercredi 2 décembre après-midi, ateliers de pratique artistique
- le mercredi 13 janvier après-midi
L'histoire du Vieux Black Joe - Le concert
Quand

Jeudi 3 décembre ou vendredi 4 décembre 2020 à 10h ou 14h15

Où?

Salle Paul Fort

Durée

45 minutes + 15 min. de temps d'échange

Avec

Simon Deslandes trompette, tuba, synthétiseur
Alexandre "Lalec" Tanet saxophone ténor, slto, soprano
Nicolas Talbot contrebasse, banjo, basse électrique
Pascal Vigier batterie, washboard, guitare

« Hier, le vieux Black Joe a rendu l’âme. Il a grandi au rythme du jazz et a changé avec lui. Aujourd’hui il est peut être mort, mais le jazz, lui, est toujours bien vivant ! ».

Sur un rythme effréné, les quatre musiciens multi-instrumentistes retracent avec humour la vie de ce personnage imaginaire. De son enfance dans les champs de coton de la Louisiane, jusqu’à son émancipation et sa vie moderne à New York et ailleurs, il a traversé l’histoire du jazz et en est l’incarnation.
Cie Ne dites pas non, vous avez souri
La musique de jazz, écrite et improvisée, est au cœur de chacune des créations de la compagnie Ne dites pas non, vous avez souri, créée en 2016 par le musicien et compositeur Simon Deslandes.
Chaque spectacle privilégie l’innovation sonore en termes d’écriture et de forme, l’ouverture à d’autres disciplines et la proximité avec un large public.
Les artistes de la compagnie sont mus par la volonté de (se) surprendre, d’être en permanence à la recherche de nouveaux langages poétiques, de nouvelles rencontres humaines et artistiques.
Le Pannonica
Le Pannonica est une scène nantaise de musiques actuelles, dédiée à la diffusion et l'accompagnement des musiques jazz et improvisées. Dans une volonté d’ouverture, de rencontre et de transmission, elle porte et déploie des projets sur-mesure à destination d'une pluralité de publics. Des projets d'EAC sont ainsi pensés chaque saison, de la maternelle au lycée.
Jeunesses Musicales de France et Fondation pour la mémoire de l'esclavage
Jeunesses Musicales de France : association reconnue d'utilité publique, elle oeuvre pour l'accès à toutes les musiques (actuelles, classiques, du monde) de tous les enfants et jeunes. Elle s'appuie sur un réseau de 1 200 bénévoles, 400 salles et plus de 100 partenaires culturels et institutionnels associés (collectivités, ministères, scènes labellisées), en lien étroit avec les établissements scolaires, les écoles de musique, etc.

Fondation pour la mémoire de l'esclavage : inspirée par les travaux conduits par Édouard Glissant en 2007, reconnue d’utilité publique, elle porte l'ambition d'une mémoire assumée à travers un programme quadriennal d'actions.